Galerie Alexandre Mottier

Boulevard Georges-Favon 17 CH-1204 Genève

info@galerie-mottier.ch www.galerie-mottier.ch

Confluences amazoniennes - 2ème partie

Exposition de projets d’élèves du COPAD

En Option spécifique « arts plastiques »

Vernissage  le jeudi 23 mars 2017, de 18h à 21h 

Exposition du 24 mars au 15 avril 2017

Pour ce deuxième volet de l’exposition « confluences amazoniennes », la galerie Alexandre Mottier présente des travaux de collégiens, en réplique aux photographies d’Aurélien Fontanet exposées depuis le 27 février au boulevard Georges-Favon. Les travaux exposés seront renouvelés plusieurs fois au cours des trois semaines que durera l’exposition, afin de donner l’opportunité à un maximum d’élèves de se confronter à une présentation publique de leurs oeuvres.

C'est à la suite d'une visite au Musée d'Ethnographie de Genève (MEG) avec nos élèves du COPAD ainsi qu’avec ceux du collège Voltaire, tous en option spécifique « arts plastiques » - dans le cadre de l'exposition « Amazonie, le chamane et la pensée de la forêt » -, que la décision a été prise de poursuivre avec les étudiants en art des deux établissements l'exploration de la thématique soulevée par cette exposition.

En effet, cet événement culturel ouvrait de nombreuses pistes susceptibles de nourrir la création en classe : des objets rituels amazoniens aux photographies des ethnologues, la question de la survie de cette minorité ethnique en voie de disparition au Brésil était abordée par la confrontation permanente avec notre monde « civilisé » à travers une approche contemporaine de sa représentation.

Aurélien Fontanet, artiste et photographe, a été invité dans un premier temps à collaborer à un « workshop » durant les cours d'art du COPAD. Il a passé plusieurs heures dans les classes, partageant avec les élèves son parcours, sa vision d'artiste et les nombreuses expériences vécues en immersion avec les communautés indiennes d'Amazonie. Le visionnement des photographies et des vidéos réalisées par Aurélien Fontanet ouvrit d’intenses moments d'échanges, de discussions et de questionnements passionnants.

Les collégiens se sont alors lancés dans leur interprétation des thématiques ouvertes par Aurélien Fontanet. Comment s'approprier l'un des nombreux aspects de l'ethnologie amazonienne dans un projet personnel ? Quel rapport ces images ont-elles avec notre environnement quotidien, notre propre histoire ? Ce ne fut pas toujours évident pour chacun de trouver une solution personnelle parmi les nombreuses orientations possibles pour leur approche plastique. Certains hésitaient; d'autres ont dû reprendre le concept de leur travail, préciser, simplifier, transformer... Bref, se remettre en questions !

Mais tous ont joué le jeu avec enthousiasme, consacrant leurs moments libres à la réalisation de leur projet. Plusieurs d'entre eux ont expérimenté des médias ou des techniques qu'ils n'avaient pas l'habitude d'utiliser, se confrontant à des problèmes récurrents. Certes, tous les travaux ne pourront être présentés dans cette exposition, mais nous avons souhaité saisir l’opportunité d’exposer, ne serait-ce que quelques travaux de nos étudiants, en compagnie de ceux du collège Voltaire, pour montrer la diversité et l’inventivité de leurs approches créatrices.

Le bilan de cette expérience stimulante s’avère vraiment positif, et nous tenons à remercier chaleureusement Roberto Vignola et Alexandre Mottier de l'occasion qu'ils ont donnée à nos élèves de mettre en valeur leur travail.

 

Aurélien Fontanet, artiste
Anne Patry Chenu, enseignante en arts plastiques

—  Name, Title

© 2018  par A.E.A.A.