Virgile selon Me Marti

Présentation à la Salle Frank-Martin
Mardi 15 novembre MMXVI
Petit entête

PRESENTATION DE M. CHRISTOPHE HAUSER,

DIRECTEUR DU COPAD

 

Mesdames et Messieurs,

Chers collègues,

Chers élèves,

J'ai l'honneur et l'immense plaisir ce soir de vous présenter Me Alain Marti, avocat de profession et homme de lettres par passion.

Son parcours professionnel et universitaire est très riche. Me Marti a accompli sa formation gymnasiale et universitaire à Genève.

En 1963, le Collège Calvin lui délivre une maturité classique. Celle-ci sera suivie quatre ans plus tard, en 1967, par une licence en droit puis

une année plus tard par une licence en lettres (grec, latin et philosophie de l'Antiquité). Me Marti obtient ensuite son brevet d'avocat en 1971 et ouvre son étude d'avocat en 1988.

La passion des langues anciennes et de l'histoire des religions n'a jamais quitté Me Marti. En effet, malgré la charge professionnelle

considérable liée à sa profession d'avocat, Me Marti a toujours activement entretenu son intérêt pour les lettres anciennes.

Ainsi son parcours académique sera couronné en 1994 par un Diplôme d’études supérieures en histoire des religions de l’antiquité.

Passionné également d’histoire en général et d’histoire romaine en particulier, il s’est incorporé une mentalité de romain, allant jusqu’à se

présenter comme citoyen romain. En droit il invoque l’édit de Caracalla de l’an 965 de Rome, soit l’an 212 de l’ère commune, qui a étendu le droit de Cité de Rome à tous les habitants de l’Empire.

 

Mais c’est surtout une question de sensibilité et d’attachement aux valeurs de Rome et de la Grèce qui le caractérisent. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il n’a cessé de fréquenter le cercle de grec, puis, dès sa création, le cercle de latin à Genève.

Me Marti est aussi l'auteur de plusieurs publications (qui se trouvent d'ailleurs dans notre bibliothèque) :

- La Cité de Platon, paru en 2010

- Discours d’Escalade, paru en 2011

- Histoire de l’Organisation Judiciaire, paru en 2012

- Appelez-moi citoyen (une étude sur l’influence de Jean-Jacques Rousseau sur la République de Genève), paru en 2012.

Aujourd'hui, Me Marti est avec nous pour rappeler que deux mille cinq cents ans d’histoire de l’Europe ont été vécus, pensés et décrits en latin, la langue véhiculaire de la culture occidentale.

En nous présentant quelques passages de l’Enéide, il veut porter témoignage de son attachement à la culture, à notre culture et aux

sources de notre culture.

Merci, Me Marti, de nous faire l'honneur de votre présence ce soir. Je vous cède la parole ...

Témoin vidéo

© 2018  par A.E.A.A.